Lors de sa campagne présidentielle de 2007, l’ancien président de la République française Nicolas Sarkozy a utilisé le slogan « Travailler plus pour gagner plus ». Bien que cela semble être une évidence, il ne s’agit pas de la seule façon de s’enrichir. À cet effet, le fonds commun de placement serait-il la solution? Voyons voir ce qu’est un fonds commun de placement.

Qu’est-ce qu’un fonds commun de placement?

Le fonds commun de placement est un véhicule d’investissement qui met en commun l’argent appartenant à de nombreux investisseurs. Avec lui, ce n’est pas vous-même qui gérez ce placement. Ce sont des spécialistes de la gestion qui s’en chargent. Au quotidien, ces experts évaluent et prennent des décisions qui vous sont favorables dans le but d’augmenter la valeur globale de votre portefeuille.

Comment fonctionne ce véhicule de placement?

En quelque sorte, un fonds commun de placement est une société d’investissement dont l’objectif principal est de faire fructifier l’actif du fonds. Chaque fonds de placement à son objectif bien précis. Cela peut être la croissance à long terme aussi bien que l’augmentation du revenu courant. Ce n’est pas vous qui en déterminez l’objectif, il vous est précisé au moment de la prise de renseignements. Ensuite, à vous d’opter pour celui qui correspond à vos aspirations.

À l’inverse du certificat de placement garanti, le fonds commun de placement n’est pas à l’abri du risque. Ainsi, sa valeur fluctue en fonction de la performance des marchés. Si l’actif du fonds prend de la valeur, votre part prendra également de la valeur. Mais, s’il diminue, vous en ressentirez les effets.

Les revenus générés par ce type de fonds

Le fonds commun de placement génère des revenus sous forme de dividendes et de paiements d’intérêts sur les titres détenus. Le versement de ces revenus peut être effectué sur une base mensuelle, trimestrielle, semestriellement ou annuelle. Ensuite, libre à vous d’encaisser les profits en espèces ou de les réinvestir dans de nouvelles actions du fonds.

Dans quoi investit-on lorsqu’on choisit ce placement?

Lorsqu’on choisit d’investir dans un fonds commun de placement, où investit-on, au juste? Vous pouvez détenir des parts dans des comptes enregistrés, tels que les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI), les fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR), les régimes d’épargne-retraite (REER), les régimes enregistrés d’épargne-études (REEE) et plusieurs autres.

Les avantages du fonds commun de placement

En général, le fonds commun de placement convient tout particulièrement aux épargnants à long terme, car la valeur des titres détenus peut fluctuer au fil du temps. Malgré cela, ce véhicule de placement recèle plusieurs avantages. Ainsi, puisque c’est un expert qui se charge de la gestion, vous vous assurez d’optimiser votre placement, car celui-ci en surveille le rendement et le modifie au besoin. De plus, cet investissement vous permet de répartir astucieusement vos avoirs afin de les tenir à l’abri de la volatilité des marchés. De surcroît, le fonds commun de placement vous permet d’investir une somme d’argent plutôt faible. Ces avantages ne sont qu’un petit échantillon, car il y en a bien plus.

Choisir le fonds commun de placement qui vous convient

Lorsqu’il est question d’investissement, tout le monde peut y trouver son compte. Que vous soyez amant du risque ou que celui-ci vous rebute, n’ayez crainte, il y a un type de placement qui vous convient.

Si vous prévoyez d’investir dans un fonds commun de placement ou que vous convoitez investir dans un placement sans pour autant savoir lequel, contactez Inveska. Ses experts se feront un plaisir de vous conseiller et de vous appuyer dans vos démarches.