Avec la situation actuelle au Canada due à la pandémie de COVID-19, de nombreuses personnes ayant un contrat d’assurance vie en cours se demandent si, en cas de décès dû au coronavirus, la police protège l’avenir des membres de la famille dans cette situation. La réponse est simple : elle dépend des exclusions prévues dans le contrat. Certains assureurs ne couvrent pas les épidémies ou les pandémies, d’autres le font. Pour savoir si vous êtes couvert, je vous invite à poursuivre votre lecture et à découvrir comment vous pouvez vous renseigner.

 

Assurance vie et COVID-19 au Canada

En raison de la situation actuelle, il y a eu une augmentation de la demande d’assurance vie et, en même temps, une augmentation de l’offre de services de politique vie liée à COVID-19. L’industrie cherche de nouvelles façons de s’adapter aux temps nouveaux et cherche donc à introduire de nouveaux produits pour mieux répondre aux besoins des clients.

Inveska, par exemple, a lancé un produit lié à la pandémie actuelle et a apporté quelques ajustements temporaires à ses conditions de souscription pour permettre à un plus grand nombre de personnes de souscrire une assurance vie sans examen médical.

D’autre part, certaines compagnies accordent également des délais de grâce pour le paiement des primes et étendent les périodes d’éligibilité et de bonus pour répondre aux nouveaux besoins des assurés.

 

L’assurance vie couvre-t-elle les décès dus à la pandémie de CODID-19 ?

En théorie, si votre police d’assurance vie est en vigueur, il ne devrait pas y avoir de problème pour collecter l’assurance vie en cas de décès par COVID-19. Les polices d’assurance vie sont conçues pour couvrir tous les types de décès, quelle que soit la cause du décès.

Toutefois, dans certains cas, l’assureur peut refuser de verser une indemnisation. N’oubliez pas que toutes les compagnies d’assurance ne fonctionnent pas selon les mêmes normes ; certaines ont même très peu d’empathie pour les consommateurs et font preuve de très peu de souplesse en termes contractuels. Par exemple, certaines entreprises ne couvrent pas le décès dans certains cas.

Pour savoir si une police d’assurance vie couvre les décès dus à un coronavirus, il suffit de vérifier que la police n’exclut pas les décès dus à des épidémies ou des pandémies.

 

Comment les compagnies d’assurance vie font-elles face à une pandémie ?

En général, les antécédents médicaux et de santé sont des facteurs déterminants dans le type de primes que vous payez pour l’assurance. En ce sens, selon le type de police d’assurance vie, il est très probable que, si vous étiez en cours de souscription et d’évaluation, votre demande serait rejetée en raison de circonstances différentes ou que le délai d’approbation sera prolongé.

Les compagnies d’assurance ne tolèrent pas l’incertitude ou l’insécurité financière ; par conséquent, lorsque le risque de mortalité des consommateurs augmente, il est logique que ces entités suspendent la demande d’assurance ou prennent plus de temps pour analyser les demandes.

Cependant, comme mentionné ci-dessus, les assureurs savent très bien s’adapter aux nouveaux changements et sont toujours à la recherche d’alternatives. En réalité, tout peut dépendre du type de police que vous souscrivez. Dans la situation actuelle, l’assurance vie sans examen médical est généralement la plus recommandée et la plus susceptible d’être acceptée. Toutefois, la plupart des assureurs canadiens mettent en œuvre des directives supplémentaires relatives à COVID-19 et continuent à offrir leurs plans et leur couverture en ligne, afin d’éviter les infections de masse et de se conformer aux mesures d’endiguement social.

En revanche, si vous avez déjà une assurance vie, vous n’avez pas à vous inquiéter, dans la plupart des cas vous serez couvert. Mais, quelle qu’en soit la raison, vérifiez votre contrat.

 

 

Que dit le contrat d’assurance vie sur les pandémies ?

En fait, le contrat ne dit rien ou presque sur les pandémies. Si vous n’êtes pas sûr d’être couvert par votre assurance vie en cas de décès dû à une maladie coronavirus, vous devez consulter la section sur les exclusions et la couverture. Certaines compagnies d’assurance n’offrent pas de couverture dans des cas spécifiques. Si votre police d’assurance vie actuelle exclut le décès en cas de pandémie ou d’épidémie, vous n’êtes pas couvert. Certains assureurs ne couvrent pas les épidémies ou les pandémies. C’est pourquoi vous devez lire attentivement la partie du contrat qui couvre les exclusions de couverture.

D’autre part, si vous n’avez pas d’assurance vie et que, compte tenu des circonstances actuelles par la COVID-19, vous avez envisagé d’en contracter une, vous pouvez obtenir un devis en moins de deux minutes en cliquant sur ce lien. L’ensemble du processus sera en ligne. Si votre politique de vie actuelle ne prévoit pas de décès dû à une épidémie ou à une pandémie, vous pouvez toujours l’améliorer ou la modifier. Ne risquez pas l’avenir de vos proches.