Le monde des assurances est un milieu fascinant, mais il est facile de s’y perdre, surtout lorsque deux produits partagent des similarités. C’est notamment le cas de l’assurance vie entière et de l’assurance vie universelle.

Pour vous aider à faire un choix éclairé en matière de protection, cet article fait un survol de ces deux produits. Au terme, vous serez à même de choisir entre une assurance vie entière ou universelle.

Assurance vie entière et universelle : un aperçu

Les assurances vie entières et universelles sont deux produits d’assurance vie permanente. Elles offrent une protection à vie. Elles garantissent également le versement d’une prestation de décès pendant une période prédéterminée. Ces polices sont généralement composées de deux parties distinctes. Le premier volet est celui de l’assurance proprement dite, alors que le deuxième volet renvoie à une portion investissement.

L’assurance vie entière en détail

Vous connaissez peut-être déjà cette assurance, car elle porte également un autre nom : l’assurance vie permanente. Comme son nom l’indique, cette police vous couvre tant et aussi longtemps que vous êtes en vie. Lorsque vous souscrivez une assurance vie entière, vous vous engagez à payer les mêmes primes, et ce, pendant une période précise. Ces primes sont exigibles chaque année, et le client n’exerce aucun contrôle sur les placements qui sont faits, car cette responsabilité revient à la société d’assurance. Les dividendes relatifs à une assurance vie entière peuvent être notamment versés au client à titre de revenu, s’accumuler dans un compte ou ils peuvent être affectés au paiement des primes

Un peu plus sur l’assurance vie universelle

L’assurance vie universelle offre un peu plus de souplesse que l’assurance vie entière. Avec ce type de protection, il est possible d’augmenter la valeur nominale de votre couverture d’assurance. Le cas échéant, vous devrez probablement vous soumettre à un examen médical. En revanche, si vous désirez réduire votre couverture sans pour autant la racheter, il se peut qu’on impute des frais de rachat à la valeur de votre police.

En ce qui concerne le capital-décès, l’assurance vie universelle vous offre la possibilité de choisir entre un capital-décès fixe ou croissant. De plus, ce type d’assurance vous laisse libre de modifier le montant et la fréquence de vos paiements. Cela signifie que vous pouvez augmenter vos primes ou payer un montant forfaitaire selon la limite spécifiée dans la police.

Un résumé de ces deux types de couvertures

L’assurance vie entière répond à des objectifs à long terme. Elle offre aux consommateurs des primes constantes et l’accumulation d’une valeur de rachat, alors que la police universelle offre des primes flexibles. L’assurance vie universelle procure une certaine souplesse quant au paiement des primes, aux prestations de décès et au volet placement. De l’avis de certains conseillers, l’assurance vie universelle s’adresse aux personnes moins âgées, alors que l’assurance vie entière convient plutôt aux clients qui épargnent avec rigueur, qui ont les moyens d’assumer des primes supérieures et qui souhaitent éviter le risque et la volatilité des placements.

Pour choisir l’assurance vie entière ou universelle qui vous convient

Les produits d’assurances vie sont une excellente façon d’assurer votre sécurité et celle de vos proches. En revanche, vu l’étendue du choix et les subtilités qui les séparent, il peut être difficile de choisir la meilleure couverture.

Inveska distribue des produits d’assurance vie partout dans la province de Québec. Pour en savoir plus sur le sujet ou pour découvrir quel type d’assurance vie vous convient, contactez Inveska.